Aujourd’hui, nous allons à la croix du Nivolet.

C’est une monumentale croix sommitale chrétienne dans le massif des Bauges dominant le Nivolet et surplombant Chambéry et la Savoie.

 

Accès

 

 

De Chambéry ou de Grenoble, il faut rejoindre La Ravoire puis Saint-Alban-Leysse.

Ensuite il suffit de suivre le panneau La Féclaz.

Et enfin, à La Féclaz, se garer au parking devant le chalet de l’Aurore.

 

La randonnée à la croix du Nivolet

 

 

Pour faire le grand tour, il faut compter environ 3h30 pour un dénivelé de 284 mètres.

Il faut savoir que c’est un grand classique des chambériens pour une balade à la demi-journée.

Il y a donc pas mal de promeneurs (pas comme à Saint-Tropez quand même !) mais ça vaut vraiment le coup d’y aller.

C’est une randonnée facile néanmoins s’il  a beaucoup plu, les chemins peuvent être très boueux et les rochers bien lisses!

Donc, à moins d’être amateur de glissade, prévoir des chaussures de randonnée ou à crampons !

Au parking, nous suivons le panneau « chalet de Glaise, croix du Nivolet ».

Puis arrivé au carrefour, nous prenons à droite sur la piste forestière pour rejoindre les chalets de Glaise.

Ensuite, nous montons une pente douce pendant environ une heure.

 

 

Petite pente forestière

Petite pente forestière

 

 

Jusqu’au panneau «Mont Nivolet ».

 

 

Panneau indicateur

Panneau indicateur

 

 

Là, il nous reste encore environ dix minutes pour atteindre la croix du Nivolet et jouir d’un magnifique panorama à 360°.

 

Le lac du Bourget

Le lac du Bourget

 

Vue sur le massif de la Chartreuse et des Bauges

Vue sur le massif de la Chartreuse et des Bauges

 

Histoire de la croix du Nivolet

 

 

La croix du Nivollet

La croix du Nivolet

 

 

L’histoire de cette croix commence quand le conseil municipal de Chambéry décide le percement de l’avenue du Combe Vert.

Pour cela, il faut démolir la chapelle des Pénitents noirs avec son calvaire et sa croix.

Le prieur de la confrérie, le comte Louis de Fervex de Montgex donne son accord à condition que la croix existante soit déplacé sur un emplacement visible de la cluse de Chambéry.

L’emplacement de la croix des Raforniers sur la dent du Nivolet est choisi.

C’est ainsi que le 15 septembre 1861, la croix du Nivolet fut inauguré par François-Marie Vibert, évêque de Maurienne.

D’abord revêtue d’une charpente métallique recouvert de fer blanc.

Elle fut remplacée à cause d’un ouragan en 1909 par une croix en béton armé recouverte de plaques d’aluminium.

Sa hauteur est de 21,5 mètres avec un enfoncement au sol de 9,6 mètres, une circonférence de 2 mètres et un poids de 70 tonnes.

 

 

La croix du Nivollet

La croix du Nivolet

 

 

Lorsque nous avons bien admiré la croix et son panorama, nous revenons sur nos pas.

Au panneau, nous prenons en face, direction « Parking du Sire ».

Le retour se fait d’abord dans la forêt.

 

 

Retour en forêt

Retour en forêt

 

 

Puis nous rejoignons les alpages.

 

 

Les alpages

Les alpages

 

 

Passons devant un drôle de bonhomme.

 

 

Le bonhomme du Nivollet

Le bonhomme du Nivolet

 

 

Et arrivons enfin au parking en admirant le massif des Bauges.

 

 

Vous avez aimé ?

 

N’hésitez à me le dire et même à partager !

Et pendant que vous y êtes pourquoi ne pas en profiter pour vous inscrire !

C’est gratuit, sans engagement et votre e-mail restera confidentiel ! C’est promis !

Et je pourrai ainsi vous tenir au courant de mes prochaines publications  !

C’est en bas de la page d’accueil ! Par ici !

Merci et à très bientôt j’espère !!

%d blogueurs aiment cette page :