Dans ce troisième épisode, nous allons vous emmener à Sainte-Rose

Cette commune de 20 700 habitants se trouve au nord de Basse-Terre.

carte de la guadeloupe
carte de la Guadeloupe

Le trajet

Sainte-Rose se trouve à 59 kilomètres de Saint-François mais il nous faudra deux heures pour y parvenir !

De Saint-François, nous prenons la direction de Le Moule.

Le Moule en Grande-Terre
Le Moule en Grande-Terre

Puis nous rejoignons Morne-à-l’eau et découvrons son célèbre cimetière.

Disposé en amphithéâtre, le cimetière a pour particularité ses caveaux en damiers noirs et blancs.

cimetière de morne à l'eau
cimetière de morne à l’eau

A la Toussaint, les familles apportent des fleurs et font brûler des bougies.

Ensuite nous prenons la direction de Pointe-à-Pitre où les bouchons pointent le bout de leur nez !

Puis nous remontons jusqu’à Sainte-Rose.

Sainte-Rose

Les premiers colons, quatre cents français, ont débarqué ici en 1635.

Et c’est en 1790 que cette commune s’est appelée Sainte-Rose.

Nous nous dirigeons directement sur le port afin d’essayer de trouver une embarcation pour visiter la Mangrove.

Port de Sainte-Rose
Port de Sainte-Rose

Après avoir réservé notre excursion, nous filons dans Sainte-Rose afin de manger !

Puis après avoir rempli notre estomac, nous nous sommes baladés autour du port en attendant l’heure de notre excursion.

Pélicans au port de Sainte-Rose en Basse-Terre
Pélicans au port de Sainte-Rose
Port de Sainte-Rose en Basse-Terre
Port de Sainte-Rose

Visite de la Mangrove

Nous arrivons à 13h au port et faisons la rencontre de nos collègues de visite, trois couples.

Nous avons chacun notre embarcation que nous pilotons nous-même car ce sont des bateaux sans permis.

L’avantage de ces petites embarcations est de pouvoir se faufiler là où les gros bateaux ne peuvent pas aller !

Nous montons dans notre embarcation.

Mon capitaine privé !
Mon capitaine privé !

Et suivons notre guide.

Notre guide !
Notre guide !

Vers la rivière Moustique (ouf ! Y’en a pas !) au cœur de la Mangrove.

La mangrove
Dans la Mangrove
Dans la Mangrove

Après avoir attaché les bateaux à la queue leu leu, notre guide nous emmène dans des petits passages secrets de la Mangrove.

La mangrove
La mangrove

Différents palétuviers composent ces forêts en eau saumâtre, mélange d’eau douce et d’eau de mer.

La Mangrove est un écosystème complet nécessaire à l’équilibre naturel de la Guadeloupe.

Par le fait, les Mangroves servent de rempart contre les tsunamis et les ouragans.

En effet, ses racines immergées acceptent une partie de l’énergie des vagues surpuissantes des cyclones.

Elles protègent donc les terres et permettent l’environnement de se remettre plus rapidement après un passage de tempête.

Les racines de palétuvier dans la Mangrove de Sainte-Rose
Les racines de palétuvier

En ce qui concerne la faune, on y rencontre un nombre important de poissons.

Mais il peut aussi y avoir la présence de rats, ratons laveurs, mangoustes et crabes de diverses espèces.

Nous ressortons de la Mangrove.

Dans la Mangrove à Sainte-Rose en Basse-Terre
Sortie de la Mangrove

Baignade autour de petites mangroves

Nous reprenons la mer pour nous éloigner à 6 kilomètres de la côte retrouver un petit groupe de Mangrove.

La Mangrove au large de Sainte-Rose en Basse-Terre
La Mangrove au large de Sainte-Rose en Basse-Terre
Dans la Mangrove à Sainte-Rose en Basse-Terre

Ce sont des Mangroves arbustives où les palétuviers noirs qui y poussent sont enracinés dans la vase au fond d’une faible profondeur d’eau.

Racines des palétuviers
Racines des palétuviers

En effet, il n’y a que 70 à 80 centimètres de profondeur.

Pause baignade !
Pause baignade !

Nous chaussons nos palmes, masque et tuba et explorons les fonds autour des Mangroves.

C’est fabuleux, on y rencontre tout un tas de poissons !

Ilet aux oiseaux et ilet blanc

Après cette petite baignade très sympathique, nous reprenons les bateaux.

Après environ vingt minutes de navigation, nous voyons un petit ilet parsemé de petites taches blanches.

Lorsque nous nous rapprochons, nous nous apercevons que ce sont des oiseaux.

L'îlet aux oiseaux au large de Sainte-Rose en Basse-Terre
L’îlet aux oiseaux

On peut y voir des frégates, des pélicans et des hérons.

Juste en face, c’est l’ilet blanc où nous allons débarquer et boire un petit verre de punch.

Ilet blanc
Ilet blanc

Cet ilet est apparu en 1989 à la suite du cyclone Hugo.

C’est le paradis des Bernard l’Hermite, il y en a partout ! Nous sommes obligés de faire attention où nous mettons les pieds !

Il faut savoir que du printemps à la fin de l’été, cet ilet est interdit d’accès pour permettre la reproduction des sternes.

Le retour

Après avoir passé quatre superbes heures en mer, nous reprenons la route pour Saint-François.

Mais nous avons fait l’erreur de passer par le sud de Grande-Terre.

Par conséquent, nous avons des bouchons jusqu’à Sainte-Anne.

Heureusement, nous sommes en vacances donc no stress !

En plus après la douche et un bon petit repas, ce sera l’heure…du transat avec son ciel étoilé et le son du doux roulis des vagues.

Rien de tel que pour finir la journée en beauté !

Ça vous a plu ?

Alors n’hésitez à me le dire et même à partager !

Et pendant que vous y êtes pourquoi ne pas en profiter pour vous inscrire !

C’est gratuit, sans engagement et votre e-mail restera confidentiel ! C’est promis !

Et puis, je pourrai vous tenir au courant de mes prochaines publications de photos ou blogs !

C’est par ici

smylet content
%d blogueurs aiment cette page :